Créer un site internet

Sujet/objet Subjectif/objectif

 Sujet / objet

En philosophie et dans les sciences humaines, le sujet ou la subjectivité désigne un être qui est 

- capable d’actions intentionnelles dont il peut être responsable

- capable de conscience, de conscience de soi,      
 
Ces deux conditions sont nécessaires et suffisantes pour être un sujet. Mais le sujet est généralement capables

 - d'autres opérations et états mentaux  (réflexion, désir…)

 

On met traditionnellement en corrélation le sujet avec "l'objet", terme générique qui désigne n'importe quelle chose, être, vivant ou non, mental ou physique. Le sujet qui agit exerce son action sur un objet (par ex : le ballon dans lequel il frappe), le sujet qui réfléchit applique sa réflexion à un "objet" (par exemple, une fonction mathématique). Si le sujet en question exerce son action sur lui-même ou pense à lui-même, alors dans ce cas l'objet et le sujet semble identique (le référent est le même : moi, bien que le point de vue ne soit pas le même dans les deux cas : par exemple, moi pensant à moi me relaxant).


Subjectif/objectif

Par définition, est subjectif tout ce qui a rapport à un sujet, une subjectivité.

Mais plus généralement, c'est la qualité d'un jugement qui est relatif au sujet qui l'énonce en tant que ce sujet est particulier ou singulier.

Théétète dit : « le vent est froid » ; c'est un jugement subjectif : relatif à la particularité de Théétète, qui est frileux.

« Le vent a une température de 12°C » est un jugement objectif : il est certes formulé par un sujet, mais il est conforme à l'objet (la température réelle, objective du vent), et valable pour tout le monde.

Dans le domaine moral ou juridique, un jugement objectif est un jugement impartial.