jugement

L'usage ordinaire du nom "jugement" ou du verbe "juger" désigne principalement le fait d'énoncer ce que valent les choses, généralement d'un point de vue moral (c'est bien / c'est mal), mais aussi d'un point de vue esthétique (c'est beau, c'est laid, c'est agréable...). il s'agit alors d'apprécier, positivement ou négativement, une chose : sa valeur morale ou esthétique. 

Mais on emploie aussi le verbe juger au sens d'estimer, de considérer  (ex : "il juge que le chômage va baisser le mois prochain") : il n'est plus question ici de valeur.

On peut donc distinguer les jugements de valeur (première catégorie) et les jugements de fait (seconde catégorie). alors que le premier consiste à énoncer la valeur d'une chose, le second ne consiste qu'à énoncer ce que sont les choses (ou ce que nous estimons qu'elles sont, en fonction des informations dont nous disposons).

remarque : cette distinction n'est pas la même que la distinction entre jugement subjectif et jugement objectif, puisqu'il n'est pas exclu a priori qu'un jugement de valeur puisse être objectif et un jugement de fait peut être subjectif (et erroné).

 

 

×