idéalisme

le terme idéalisme est tout à fait équivoque. 

 

  • Politique, moral : fait de soutenir des valeurs quand bien même le monde ne les appliquerait pas. Opposé « réalisme »
  • Qualifie parfois la conception platonicienne : l’existence de concepts (Idées) indépendants de l’esprit humain. Mais cette conception est aussi appelée réalisme (les idées ou concepts sont considérés comme réels)
  • l'Idéalisme peut désigner la famille des idéalismes subjectifs : le monde n’est appréhendé par l’esprit qu’indirectement, via ses « idées », ses représentations mentales.

 -Descartes, Locke : certaines de nos idées sont purement subjectives (couleur, chaleur…), d’autres sont objectives (forme géométrique…) et représentent bien la réalité telle qu’elle est            

-Berkley : il n’existe rien d’autre que des idées, il n’existe de réalité que mentale. Nos idées objectives sont celles qui sont en accord avec l’idée que Dieu s’en fait 

-Kant : nos représentations objectives sont bien celles d’un monde extérieur dont on ne sait rien. On appelle son idéalisme subjectif un « idéalisme transcendantal » 

 

  • Hegel : la réalité objective (le monde) et la réalité subjective (l'esprit) sont produits par l'être absolu, un esprit suprême. Hegel qualifie lui-même son système d'Idéalisme absolu. 

 

×