Descartes- nos volontés sont de deux sortes...

Derechef nos volontés sont de deux sortes. Car les unes sont des actions de l’âme qui se terminent en l’âme même, comme lorsque nous voulons aimer Dieu ou généralement appliquer notre pensée à quelque objet qui n’est point matériel. Les autres sont des actions qui se terminent en notre corps, comme lorsque de cela seul que nous avons la volonté de nous promener, il suit que nos jambes se remuent et que nous marchons.

                                                                                                                                           Descartes, les passions de l’âme, art. 18. De la volonté.

 

×