Platon - l'être humain est toujours changeant

« En réalité, même dans le temps que chaque animal passe pour être vivant et identique à lui-même, dans le temps qu’il passe de l’enfance à la vieillesse, bien qu’on dise qu’il est le même, il n’a jamais en lui les mêmes choses; mais sans cesse il se renouvelle et se dépouille de ses cheveux, de sa chair, de ses os, de son sang, dans tout son corps, et non seulement dans son corps, mais aussi dans son âme : mœurs, caractère, opinions, passions, plaisirs, chagrins, craintes, jamais aucune de ces choses ne reste le même en chacun de nous; mais les unes naissent et les autres meurent »

Platon