La semaine de philosophie

La semaine de la philosophie (première édition) : Du 23 au 27 Mars. La rationlité en question.

Certains philosophes affirmaient : « Nous vivons dans le meilleur des mondes possibles » car la raison gouverne le monde (Leibniz), ou bien « Tout le réel est rationnel », il n'y a rien d'irrationnel dans le monde (Hegel).

Or, chacun de nous, au quotidien, fait l'expérience ou constate par l'expérience des autres, que le monde dans lequel nous vivons est bien loin d'être le meilleur des mondes possibles mais que parfois il semble être le pire qu'on puisse imaginer. Les guerres civiles, les famines à répétition, le fanatisme religieux, la souffrance des innocents, le cynisme des puissants semblent ne jamais devoir s'arrêter mais au contraire prospèrent invariablement.

Il faut malheureusement le constater : la raison ne gouverne pas le monde et l'optimisme ressemble à de la naïveté. Car soutenir, que la marche du monde, le cours de l'histoire est bien rationnel contrairement aux apparences, que le progrès est en marche, ressemble, à de l'aveuglement ou à de la bêtise, tout au plus à du cynisme. Plus que la raison, c'est la violence qui semble vaincre.

D'ailleurs, c'est la rationalité elle-même qui semble devoir être remise en question. La rationalité économique, toute puissance aujourd'hui, comme horizon de n'importe quel type de décision humaine, n'entraîne-t-elle pas, paradoxalement, davantage de souffrance que de bonheur ? On nous explique que la décision de fermer une entreprise prospère, du point de vue de la rationalité économique, si inhumaine et invraisemble que cette décision puisse paraître, est … rationnel ?! Il faut donc l'admettre la raison peut déraisonner !

Il semble donc nécessaire, dans cette période troublée, de nous interroger à nouveau sur le pouvoir et la nature de la raison : La raison gouverne-t-elle le monde ? L'amour est-il déraisonnable ? A-t-on raison de croire ? Qu'est-ce qu'avoir raison ? Etre raisonnable, est-ce renoncer à ses désirs ? Est - il raisonnable d'aimer ? Le doute est-il un échec de la raison ? Y a t il des raisons de douter de la raison ? …..

Ce sont ces problématiques, et bien d'autres qui seront traités par les élèves des classes de terminale de NDBN et qui auront pour fil directeur de mettre la rationalité en question !

Aucun billet.

×